Finistère, un département chargé d’histoire

Follow on WordPress.com

Direction le Finistère…

 

 

Le département du Finistère

 

Avec plus de 790 kilomètres de côtes, le Finistère a tous les atouts pour séduire les amoureux de paysages côtiers, de balades à la découverte de villages typiquement bretons, de saveurs locales et de falaises sauvages. C’est ici, entre les îles de Sein et d’Ouessant, que la mer d’Iroise marque la transition entre l’océan Atlantique et la Manche.

Dans ce département les gens sont accueillants et les bonnes tables ne manquent pas. Les spécialités locales sont à déguster sans modération entre deux promenade dans le paysage breton. Ici pas de place pour le « bling bling » et le « m’as tu vu », les habitants sont aussi vrais et attachants que la nature est sauvage. Une belle région faite de culture, d’histoire, de contes et de traditions…Un peu frustrant de ne pas y rester plus longtemps afin d’en découvrir tous les trésors cachés, tant il y a de choses à découvrir…

(suite…)

Continuer la lecture

Charente-Maritime, entre terre et océan

Follow on WordPress.com

Direction la Charente-Maritime…

Entre ciel et océan, une terre, la Charente-Maritime…

Ce qui fait la force de ce département se sont ses 460 kilomètres de côtes magnifiques. Vous pourrez vous y prélasser, vous balader en bateau et vous livrer à toutes ces petites activités dont elles seules peuvent vous combler. Son large ensoleillement et son important patrimoine historique séduit à la fois les inconditionnels de la détente et les amateurs de découvertes. La douceur du climat mêlée à la présence de belles plages de sable fin, ses îles presque sauvages et authentiques telles qu’Oléron et l’Île de Ré ont de quoi émerveiller les visiteurs.

Royan en Charente-Maritime

(suite…)

Continuer la lecture

Conseils et astuces pratiques pour un voyage léger

Follow on WordPress.com

Quelques conseils pour voyager léger…

 

 

Quand on part en voyage on a tous tendance à emporter la moitié de notre maison avec nous. Une fois de retour chez soi on s’aperçoit que finalement on a utilisé que la moitié des affaires emportées. Alors pourquoi se charger inutilement surtout si on part avec le sac sur le dos. Ce que vous emporterez c’est vous qui le porterez alors comme je suis un peu fainéant j’essaie de voyager léger. Mon principe de base c’est de me dire qu’à part l’indispensable et le très personnel tout ce que je n’emporterai pas sur mon dos je le trouverai sur place et je le laisserai sur place à mon départ en n’en faisant profiter quelqu’un d’autre.

(suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu