• Nice

Weekend à Nice…

 vue de Nice et la baie des anges

Le carnaval, la Promenade des Anglais tout le monde a l’impression de connaître Nice mais tant que vous n’y aurez pas séjourné quelques jours vous ne pourrez pas vous imprégner de cette chaleur et de sa culture qui inonde la ville à chaque coin de rue. Le vieux Nice et ses ruelles colorées, ses commerçants et artisans locaux, ses saveurs bien particulières font de cette ville la capitale de la Côte d’Azur à plus d’un titre. Ses 300 jours d’ensoleillement par an, son eau turquoise, sa gastronomie et sa lumière si particulière font de cette ville un lieu de villégiature qui en fait rêver plus d’un. Son passé architectural, ses musées et ses nuits festives vous retiendrons ici comme un aimant et l’appel des sirènes vous y fera revenir à coup sûr…

Que faire à Nice…

la promenade des Anglais à NiceLA PROMENADE DES ANGLAIS

En tout bien tout honneur, autant commencer par le lieu incontournable de la ville et connu dans le monde entier au même titre que les Champs Elysées à Paris. Autrefois lieu favori de villégiature des anglais pendant l’hiver, d’où elle tire son nom, la Prom’ comme on l’appelle ici, s’étend sur près de 7 km. Bordée d’un côté par le bleu de la Méditerranée, elle démarre de la colline du Château, se terminant à l’aéroport de Nice, et si vous souhaitez réellement la parcourir en entier, le mieux est de louer un vélo ou des rollers à moins que vous soyez d’excellents marcheurs…

 

 

 

le vieux NiceLE VIEUX NICE

Pas un passage sur Nice sans visiter sa vieille ville avec ses ruelles ombragées et colorées comme seules le sont les façades méditerranéennes. Un petit passage par le cours Saleya ou se tient tous les matins de la semaine (sauf le lundi réservé à une immense brocante à ciel ouvert), le très coloré marché aux fleurs. Dès le midi, les fleurs laissent place aux terrasses des nombreux restaurateurs qui bordent le cours Saleya. Venez découvrir les senteurs des épices et la gouaille des commerçants locaux, dans cet enchevêtrement de ruelles multicolores qui font du vieux Nice un des endroits incontournable de la ville. Vous y trouverez également de quoi vous restaurer sur le pouce en découvrant les spécialités locales comme la pissaladière, le pan bagnat, la socca, les farcis niçois ou la fameuse salade du même nom.

la colline du château à NiceLA COLLINE DU CHATEAU

L’un des meilleurs points de vue sur Nice et la méditerranée se trouve ici. Il ne reste plus grand chose du château qui dominait la ville du XIe jusqu’au XVIIIe siècle à part quelques vestiges et un super parc où les locaux aiment à se retrouver. Pour y accéder deux possibilités s’offrent à vous, l’ascenseur ou les escaliers. Je vous conseille de prendre le premier pour y monter et de redescendre par les escaliers car vous aurez alors une magnifique vue sur la Baie des Anges. Une fois tout en haut vous aurez une vue plongeante sur les toits de la vieille ville alors qu’à l’opposé vous pourrez admirer le Mont Boron et le Port Lympia et ses façades colorées.

le port de Nice

PORT LYMPIA

Le port de Nice est intéressant à plus d’un égard. Ça n’est pas l’étalage de yachts privés qui fait tout son charme, mais plutôt l’architecture de ses immeubles qui entourent le bassin, avec ses façades ocre et rouges qui rappellent l’Italie. Au bout du port, à l’opposé des voiliers de luxes, vous découvrirez là encore un panel de couleurs avec les vieux pointus qui sont amarrés à quai, ces barques de pêche traditionnelles de la Méditerranée. Un régal pour les yeux et pour l’objectif de l’appareil photo. De nuit les lumières ambiantes lui confèrent un aspect impressionnant avec les reflets dans l’eau.

 

arènes de Cimiez à NiceLES ARENES DE CIMIEZ

Vous trouverez dans ce lieu mille choses à découvrir. Situé sur la colline de Cimiez ces anciennes arènes considérées comme les plus petites de France pouvaient accueillir néanmoins jusqu’à 5000 personnes. L’édifice accueillait des jeux destinés à distraire la population de la cité de Cemenelum, capitale romaine de la province des Alpes-Maritimes. Tout autour un parc arboré d’oliviers centenaires, des pelouses libres d’accès pour pique-niquer, au total 3 hectares de promenades aménagées et ombragées. Sur place un manège pour les enfants et une buvette pour une petite soif, tout proche également le Musée Matisse et les jardins  du monastère de Cimiez, un des plus anciens jardins de Nice. Cet ancien potager des moines offre un point de vue panoramique sur toute la baie des anges et sur la ville et ses collines. Les peintres Henri Matisse et Raoul Dufy sont enterrés dans le cimetière du monastère, ainsi que Roger Martin du Gard, prix Nobel de littérature en 1937.

place Masséna à Nice

 

PLACE MASSENA

Manifestement la plus grande place et la plus colorée de la ville qui par ses façades rappelle  l’influence piémontaise dans l’architecture de ce lieu, centre de la ville et haut lieu du célèbre Carnaval. Située entre le vieux Nice et les rues piétonnes, la place Masséna est le poumon central de la ville donnant un accès direct à l’avenue Jean Médecin qui se perd au loin dans le bleu du ciel. Un carrefour où se croisent des milliers de touristes venus des quatre coins de la planète et des locaux qui se rendent au boulot, la croisée des mondes en quelque sorte… En tout cas un endroit que vous ne pourrez pas éviter…

 

Fort Saint Alban à Nice

 

MONT BORON ET FORT SAINT-ALBAN

Le fort du mont Alban est une fortification militaire. Bâti entre 1557 et 1560, situé sur la colline éponyme, entre Nice et la rade de Villefranche. En France, il est un des rares témoignages d’architecture militaire du milieu du XVe siècle, en bon état de conservation.

Situé sur un point stratégique, à 220 mètres d’altitude, il offre un magnifique panorama, à l’ouest sur la baie des Anges jusqu’au massif de l’Esterel et à l’est sur la rade de Villefranche jusqu’à la Riviera italienne. De là-haut vous aurez une vue imprenable…

 

PARC PHOENIX

405 Promenade des Anglais +33 4 92 29 77 00

Sept hectares de verdure en pleine ville, presque impensable dans cette ville où tout est bétonné!! Le Parc Phoenix a été créé en 1990 et regroupe en son sein plus de 3000 animaux représentés par 150 espèces différentes de mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons, insectes et coraux. Il présente également près de 2500 espèces de plantes dont certaines remarquables et préservées dans un décor paysager méditerranéen. Sa serre de forme pyramidale, appelée le diamant vert, est l’une des plus grandes d’Europe: 7 000 m2 et d’une hauteur de 25 mètres, reconstituant 6 climats tropicaux et subtropicaux. A l’intérieur, de quoi vous restaurer grâce au snack qui vous propose sandwichs, paninis, salades mais également entrecôtes frites, plats du jour, crêpes, gaufres, glaces et boissons fraîches. Votre ticket d’entrée vous donne également un droit d’accès gratuit au Musée d’Arts Asiatiques et 2 heures de parking vous sont offertes par la Sémiacs au Parking de l’Arénas, tous les week-ends et jours fériés et tous les jours du 15 juin au 15 septembre et pendant les vacances scolaires de la zone B (et quand on connaît le prix des parkings sur Nice c’est bonus!!!).

Ouvert tous les jours de 9.30 à 18.00 du 1er octobre au 31 mars (horaires d’hiver) et de 9.30 à 19.30 du 1er avril au 30 septembre (horaires d’été)

Tarifs: 4 € pour les résidents locaux / 5 € pour les touristes / Gratuité pour les moins de 12 ans

 

AU DETOUR D’UNE BALADE…

Dès 6h00 du matin, je vous conseille un détour par le cours Saleya afin d’y découvrir les senteurs du marché aux fleurs qui émerveillera autant vos yeux que votre odorat. Puis pourquoi ne pas monter sur la terrasse de l’hôtel Aston La Scala de Nice afin d’y prendre un petit déjeuner tout en admirant la vue imprenable sur la ville et sa coulée verte. En fin de journée, profitez de votre séjour sur la Riviera pour déguster un cocktail dans les salons somptueux du palace emblématique de la Promenade des Anglais, Le Negresco. Dépaysement assuré !!!

 

VISITER LES MUSEES…

A Nice, il n’est pas possible de payer les entrées des musées un par un, il faut acheter le « French Riviera Pass », qui vous donne accès à tous les musées municipaux: Pass 24h: 10 euros / Pass 7 jours: 20 euros

MUSEE DES ARTS ASIATIQUES

405, Promenade des Anglais Arenas +33 4 92 29 37 00

Un musée intéressant tant par son architecture faite de marbre et de verre que par son emplacement au bord d’un lac en pleine ville. Le musée comporte 4 salles  dédiées à culture de la chine, du japon, de l’inde et de l’Asie du sud-est. Visite entièrement gratuite.

Ouvert du 1er septembre au 30 juin de 10.00 à 17.00 et du 1er juillet au 31 août de 10.00 à 18.00

PALAIS LASCARIS

15 Rue Droite +33 4 93 62 72 40

Autrefois résidence de la famille Lascaris-Vintimille, ce palais d’art baroque, qui est classé monument historique depuis 1946, a été racheté par la ville de Nice, restauré et transformé en musée qui s’articule autour de l’art et de la musique des XVIIe et XVIIIe siècles. Bien évidemment réservé aux amateurs du genre entre clavecins, instruments à cordes et pièces richement décorées. De quoi se replonger dans l’aristocratie de l’époque et s’imaginer entouré de gens précieux avec habits de satin et perruques poudreuses…sans doute un vieux fantasme de ma part!!! Alors, si comme moi vous aimez ces vieux endroits qui ont un passé, faites un petit détour par le Palais Lascaris…

Ouvert du mercredi au lundi de 10.00 à 18.00 Fermé le mardi

MUSEE HENRI MATISSE

164 Avenue des Arènes de Cimiez +33 4 93 81 08 08

Comme son nom le laisse présager, ce musée est entièrement dédié au peintre Henri Matisse. Il regroupe la plus grande collection au monde du peintre, de ses débuts à la fin de son œuvre. Installé dans la Villa des Arènes, anciennement Villa Gubernatis du nom de son propriétaire de l’époque, cette villa génoise construite entre 1670 et 1685 se trouve dans le prestigieux quartier de Cimiez. Le musée a ouvert ses portes en 1963. Profiter de votre visite pour flâner dans le parc et contempler ce qui fut jadis les arènes de Cimiez.

Ouvert du mercredi au lundi de 11.00 à 18.00 Fermé le mardi

MUSEE MASSENA

65 Rue de France +33 4 93 91 19 10

Ce musée municipal de la ville de Nice qui retrace la vie locale, est installé dans une des dernières villas de prestige du XIXᵉ siècle de la promenade des Anglais, la Villa Masséna, construite par Victor Masséna, homme politique et député des Alpes Maritimes sous le second Empire. Au travers de ses collections, ce musée évoque l’art et l’histoire de la Riviera à compter du rattachement de Nice à la France jusqu’à la fin de la Belle Epoque. Encore une fois pour ceux qui aiment se replonger dans l’histoire, rien que le rez-de-chaussée de la Villa Masséna est en lui-même une œuvre grâce à son somptueux décor intérieur, le mobilier et les objets d’art du 1er Empire qui garnissent les salons. De nuit, la façade scintille comme un sapin de Noël et n’a rien à envier au Négresco qui se trouve juste à côté.

Ouvert  mercredi vendredi, samedi, dimanche et lundi de 10.00 à 18.00 le jeudi de 10.00 à 22.00 Fermé le mardi

MUSEE MARC CHAGALL

36 Avenue Dr Ménard +33 4 93 53 87 20

Comme son nom l’indique ce musée est consacré à l’œuvre du peintre Marc Chagall, plus particulièrement celle d’inspiration religieuse. Créé de son vivant en 1973 Chagall a fait don de ses toiles au musée qui après sa disparition finira par acquérir ce qui représente aujourd’hui la plus grande collection  au monde de cet artiste mort en 1985 à Saint-Paul-de-Vence où il est enterré.

Ouvert du mercredi au lundi de 10.00 à 18.00 Fermé le mardi

 

VISITER LES LIEUX DE CULTE…

LA CATHEDRALE SAINTE REPARATE

3 Pl. Rossetti

Pour la petite histoire, Sainte Réparate était une Sainte chrétienne, vierge et martyre. Patronne de Florence ainsi que de Nice qui serait morte en 250, à l’âge de 15 ans, lors des persécutions de l’empereur romain Dèce. Elle aurait été décapitée et son corps placé dans une barque qu’on laissa dériver sur la Méditerranée. L’embarcation aurait alors atteint les côtes niçoises et aurait été ramenée sur le rivage par des anges. Ses restes furent ensevelis dans une chapelle située à l’emplacement du vieux Nice actuel avant d’être déposés dans la Cathédrale Sainte Réparate en 1690.

Quant au  bâtiment il est de style baroque, sa construction débuta en 1650 et s’acheva en 1699. L’intérieur, également de style baroque, compte dix chapelles et trois orgues. En période estivale de nombreux concerts y sont donnés, mais attention… que du classique!!!  Tout autour, terrasses de cafés, restaurants et marchands de glaces font de ce lieu un carrefour de la vie niçoise.

cathédrale Notre Dame de NiceBASILIQUE NOTRE DAME

Avenue Jean Médecin

Je ne sais pas si c’est bon signe mais en vieillissant j’ai pris goût à visiter les cathédrales et autres chapelles. D’un autre côté un beau jour c’est là que je finirais alors autant en profiter de mon vivant!!!

Il s’agit de la plus grande église de Nice. Construite entre 1864 et 1868, de style néogothique, elle s’inspire de la Cathédrale d’Angers. La basilique comporte deux tours carrées de vingt-cinq mètres de hauteur, surmontant de part et d’autre une grande rosace représentant des scènes du mystère de l’Assomption. A noter quand même qu’il n’aura fallu que quatre ans pour édifier ce magnifique monument qui à la nuit tombée, s’illumine de mille feux, un spectacle à ne pas manquer…

Eglise Saint Nicolas à NiceCATHEDRALE SAINT NICOLAS

Avenue Nicolas II +33 9 81 09 53 45

Classée monument historique, la cathédrale orthodoxe russe est le plus important édifice de ce type en dehors de la Russie.  Construite entre 1902 et 1913 elle a été financée par le Tzar Nicolas II. Cette majestueuse église à cinq coupoles s’inspire de la cathédrale Saint Basile le Bienheureux de la Place Rouge à Moscou. Elle associe les faïences Italiennes et françaises, les cloches dorées à l’or pur, les marbres roses, les briques aux pierres blanches de la Turbie donnant un ensemble de toute beauté et rappelant l’importance de la présence Russe dans la ville de Nice au début du Siècle. Les photos sont interdites à l’intérieur.

Ouvert de 9.00 à 12.00 et de 14.30 à 17.30 Tarif: 3€

Visite guidée de la cathédrale et de la chapelle tous les jours à 14.00. Durée 45mn env.

Tarif: 10 €  pour les adultes et gratuit pour les enfants de moins de 14ans

 

Une façon originale de visiter la ville…

 

Open Tour Nice

+33 4 92 29 17 00

Le fameux « Hop On Hop Off » que l’on trouve dans toutes les grosses agglomérations et capitales européennes. Un moyen original pour parcourir la ville sans passer à côté de l’essentiel. Vous avez la possibilité de monter et descendre librement du bus à chaque arrêt. Découvrir la ville vue d’en haut des corniches, découvrir les façades de bâtiments d’architecture Belle Epoque, mais également pour profiter de points de vue uniques. Un bon plan pour ne rien rater sans vous trimballer avec trois kilos de documentation récupérée à l’office de tourisme du coin…

Tarifs: Adulte: pass 1 jour: 22€ / pass 2 jours: 25€/Enfants (4 à 11ans): pass 1 ou 2 jours: 8€/Séniors (+65ans) et étudiant (présentation de la carte): 18€

Départs principaux: Avenue des phocéens / Angle Quai des Etats-Unis ou Gare SNCF

Haute saison: départ toutes les 30 minutes d’avril à octobre premier départ à 10.00 et le dernier à 18.00

Basse saison: départ toutes les heures de novembre à mars premier départ à 10.00 dernier) 17.00 (promenade)/ 18.00 (Gare).

www.nice.opentour.com/fr/

Petit train touristique

+33 6 08 55 08 30

Départ tous les jours de la promenade des anglais face au jardin Albert 1er pour un circuit commenté de 50 minutes, en huit langues (bon nous on se contentera du français, quoi que le chinois et le russe c’est assez sympa!!): visite de la vieille ville, marché aux fleurs, place Masséna, place Garibaldi, port de plaisance. Arrêt de 10 minutes sur la colline du château pour admirer le superbe panorama de la Baie des Anges et retour au point de départ.

Tarifs adultes; 8€ / enfant: 4€

Avril à septembre: 10.00 à 19.00 / Octobre à mars: 10.00 à 17.00 / Fermé en janvier

www.trainstouristiquesdenice.com

Les Cyclotours

+33 4 93 81 76 15

Il s’agit de tricycles électriques conduits par des jeunes chauffeurs appelés « Cyclonautes ».
Ils permettent de découvrir la Ville sous un angle original et écologique.

2 Tarifs:
Cyclotour découverte de 30 min à 15 € par personne et le Cyclotour, la totale en 60 min à  22,50 € par personne

http://nice.cyclopolitain.com

 

Quelques bonnes adresses à Nice…

 

Bon, là je dois vous prévenir, à Nice comme ailleurs il y a d’excellentes adresses pour manger, malheureusement comme dans beaucoup de villes touristiques il y a énormément de pièges à «couillons» comme disait ma belle-mère, alors prudence!! Je n’ai pas eu encore l’occasion de tester toutes les tables de la ville, et ça n’arrivera jamais sinon je finirai dans le livre des records, mais je vais vous donner quand même quelques bonnes adresses que j’ai pu tester.

 CHEZ PIPO

13 rue Bavastro +33 4 93 55 88 82

Venez déguster les meilleures spécialités culinaires niçoises dans ce restaurant  situé dans le quartier du port. Une véritable institution à Nice, bien connue des locaux. On dit qu’ici vous trouverez la meilleure socca cuite au feu de bois de Nice, c’est pas faux ! Cuite juste comme il faut et pas trop grasse, le top !! Mais rassurez-vous il n’y a pas que de la socca, vous pourrez également goûter la pissaladière, la daube niçoise et en dessert on vous proposera la tourte aux blettes sucrée.

 OLIVIERA

8 bis rue du Collet +33 4 93 13 06 45

Une cuisine méditerranéenne authentique « avé » de la bonne huile d’olive comme on l’aime par ici. Pendant que Madame cuisine, Monsieur fait le show au service en vous parlant des différentes huiles d’olive, une passion qu’il tient à faire partager à sa clientèle. La carte est peu fournie mais les produits sont de qualité et la fraîcheur est au rendez-vous.

LE BISTROT D’ANTOINE

27 rue de la Préfecture +33 4 93 85 29 57

Une institution dans le vieux Nice que cet établissement, à tel point que si vous n’avez pas réservé inutile de traverser toute la ville, vous n’aurez pas l’occasion de vous asseoir dans ce restaurant à l’esprit typiquement bistrot. Les produits sont de qualité, l’accueil et le service au top et les prix ne sont pas hors de portée du commun des mortels. Une bonne cuisine bien de chez nous (pour une fois !!) avec des produits tels que le boudin noir, la terrine de lapin (pauvre bête!!) ou la langue de bœuf. Bonne cuisine, bel établissement !!

Bon rapport qualité prix…

LA FEMME DU BOULANGER

3, rue du Commandant Raffalli  +33 4 89 03 43 03

Un resto-tartines vous connaissez ? Ben c’est ici !! Une formule hors des sentiers battus dans une rue un peu éloignée du flot des touristes et des restaurants pour attrape nigauds !! Certes les prix ne sont pas au ras des pâquerettes mais les produits sont frais et les assiettes bien garnies. Rassurez-vous il n’y a pas que des tartines mais également de belles salades et des produits régionaux. Une bonne adresse…

LA ROUTE DU MIAM

1 Rue Molière +33 6 16 36 33 22

Si vous surveillez votre ligne ou si vous avez un petit appétit, alors passez votre chemin. Par contre si vous avez un bon coup de fourchette et si vous aimez la bonne bouffe alors foncez à cette adresse. Les assiettes sont aussi copieuses que l’accueil est convivial. Ici on vous sert de la bonne nourriture du sud-ouest cuisinée comme au pays. Les patrons sont des passionnés et ça se retrouve dans l’assiette. Passer par Nice et ne pas venir ici serait un péché… mais attention avant de vous en mettre plein la panse il faudra penser à réserver !!

LE BOUCHON

34 rue Monseigneur Alfred Daumas +33 4 93 01 72 19

Petit restaurant de quartier qui vaut le détour. Certes, vous n’avez pas vue sur la mer mais là au moins c’est ce que vous avez dans l’assiette que l’on va vous faire payer. Et côté garniture l’assiette ici elle est plutôt bien fournie. Magret de canard et gratin dauphinois aux truffes, ravioles, tartares en tout genre, côte de bœuf avec frites maison ou salades composées, ici il y en a pour tous les palais et tous les appétits. Une bonne adresse à condition de prendre un peu le large des coins un peu trop fréquentés…

A BUTEGHINNA

11 Rue du Marché +33 4 93 92 28 22

Si vous êtes à Nice autant goûter aux spécialités locales. Cet établissement est tenu par deux sœurs des plus charmantes qui vous proposeront des plats typiques. Vous souhaitez manger nissard alors vous êtes au bon endroit !! Mais attention il faudra réserver pour avoir une table et le service n’est assuré que le midi…

LE VOYAGEUR NISSART

19 rue d’Alsace Lorraine +33 4 93 82 19 60

Là encore une adresse loin des terrasses prisées par le tourisme de masse avec ce restaurant qui propose des spécialités niçoises à base de produits frais et de bonne qualité. Un menu à 17 € qui franchement ne vous laissera pas sur votre faim avec ses petits farcis niçois, fleurs de courgettes farcies et raviolis niçois. Un bon rapport qualité prix…

LE BISTRONOME

11 Avenue du Ray +33 9 81 48 32 85

Alors celui-ci de restaurant, il faut venir le chercher !! Si vous venez au Bistronome ça n’est pas parce que vous vous êtes égarés entre la plage et les rues piétonnes !! Cet établissement se trouve bien éloigné de la foule et de l’agitation touristique et sa réputation n’est pas usurpée, et qui dit réputation dit… réservation !!!… Ici de la qualité, de la qualité et encore de la qualité…ah oui j’allais oublier… de la quantité aussi !! Pas de fausse note allez-y les yeux fermés vous ne serez jamais déçus… L’une des 10 meilleures adresses de la ville et je peux vous dire que les places sont chères tellement il y a de restaurants médiocres dans le secteur (bouh ! Je vais me faire crucifier par les restaurateurs du coin !!!…).

LA MAISON DE MARIE

5 Rue Masséna +33 4 93 82 15 93

Si vous souhaitez manger dans un cadre un peu atypique je vous conseille cette adresse. Situé au fond d’une cour intérieure d’un vieil immeuble niçois, pour y accéder vous devrez franchir un porche à l’entrée de la rue piétonne. Vous pourrez manger sous une tonnelle originale recouverte d’un immense bougainvillier, en plein cœur de la ville mais tout en ayant l’impression d’être ailleurs. Certes, la cuisine reste simple et les portions ne sont pas gargantuesques mais rien que l’endroit et le cadre mérite une halte. Cuisine méditerranéenne avec les petits farcis niçois, carpaccio de poulpe  ou daube niçoise. Bon rapport qualité prix…

 

Volontairement je ne vous ai pas proposé sur Nice l’un de ces nombreux restaurants italiens car à mon avis, pour déguster les meilleures pâtes et pizzas autant faire quelques kilomètres en voiture et, passé la frontière vous avez l’Italie…

Nice en quelques photos…

Bon séjour à Nice…

Laisser un commentaire

Fermer le menu