• Rome

Follow on WordPress.com

Direction Rome…

 

Piazza Venezia

Si vous aimez comme moi l’histoire et les vieilles pierres, vous êtes au bon endroit. On ne vient pas à Rome pour faire du shopping mais plutôt pour se replonger dans le passé.  L’histoire de Rome s’étend sur plus de vingt-huit siècles, depuis sa fondation par Romulus en 753 av. J.-C. La Ville Eternelle comme on la surnomme, est l’une des plus belles villes du monde et arrive en troisième destination touristique la plus fréquentée en Europe derrière Londres et Paris avec laquelle elle est jumelée. Rome est aujourd’hui encore l’un des plus grands sites archéologiques du monde, et compte également de nombreux ponts et près de 2000 fontaines, vous ne risquez donc pas de passer à côté car elles sont omniprésentes dans la ville et toutes aussi magnifiques les unes que les autres. Il ne faut pas oublier que cette capitale était une ville d’eau et les fontaines fleurissent ici à chaque coin de rue.

Capitale de l’église catholique depuis près de 2000 ans, Rome possède un très grand nombre d’églises (environ 900), représentatives des différents courants architecturaux. Leur visite, gratuite, vous permettra de découvrir des merveilles d’architectures et de décorations.

Personnellement j’ai sillonné la ville en long en large et en travers à pied car tous les cinquante mètres vous avez quelque chose à découvrir. Certes il vous faudra une bonne paire de chaussures mais franchement venir à Rome pour en faire le tour en bus serait un sacrilège. La ville est tellement pleine de bonnes surprises et de découvertes architecturales que vous ne ressentirez pas la fatigue, croyez en un quinqua qui prend sa voiture pour aller chercher sa baguette de pain, si moi je l’ai fait vous pouvez le faire aussi!!!

Ah, un dernier petit conseil : allez y mou sur le café ici c’est du costaud. Après en avoir bu cinq j’ai passé une nuit blanche… Bien pratique pour faire de la photo de nuit, mais quand même !!!

SE RENDRE DE L’AEROPORT DE FIUMICINO AU CENTRE VILLE…

Fiumicino (Leonardo da Vinci) est le plus important des aéroports de Rome, il est situé à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Rome. Pour rejoindre le centre-ville, plusieurs solutions possibles :
Le train Leonardo Express : il relie en une trentaine de minutes la gare principale de Rome (Termini) en direct. Un départ toutes les 30 minutes de 06.38 à 23.38. Pour le sens gare Termini vers l’aéroport, départ toutes les 30 minutes entre 5h52 et 22h52. Le tarif est de 14€/trajet/personne.
Le train régional FL1 : ce train relie l’aéroport Fiumicino à de nombreuses gares de Rome telles que Trastevere, Ostiense, Tuscolana and Tiburtina. Le tarif est de 8 €/trajet/personne.
Pour plus d’informations et horaires de train entre Fiumicino et Rome http://www.trenitalia.com/
Le bus : Plusieurs compagnies publiques ou privées assurent la liaison vers Rome. Vous trouverez entre autres Terravision qui vous mènera à la gare Termini en environ 1 heure avec un départ toutes les 30 minutes. Le tarif varie en fonction des compagnies, il est de 4€/trajet/personne avec Terravision.
Le taxi : le moyen le plus cher mais le plus pratique si votre hôtel est éloigné des grands axes de transport en commun. Pour un trajet vers le centre de Rome il faut compter une cinquantaine d’euros et ne vous embêtez pas à vouloir négocier, ici les chauffeurs de taxis sont aussi aimables que les taxis parisiens ; ils s’en foutent !!!

COMMENT SE DEPLACER DANS ROME…

En métro : il n’existe que 2 lignes de métro à Rome, identifiées A et B, qui se croisent à la gare Termini. Ces lignes ne pénètrent pas dans le cœur de la ville mais en font le tour. Le métro est intéressant pour s’approcher d’un monument que vous souhaitez découvrir, mais le reste devra se faire à pied.  Le billet, valable 75 minutes, vous permet aussi de prendre le bus et le tram. Il coûte 1,50€. Des cartes à la journée (6€), pour 3 jours (16,50€) et à la semaine (24€) existent pour une utilisation illimitée métro, bus et tram. Vous pourrez acheter les tickets dans certains tabacs, bars ainsi qu’aux principales stations de métro et bus.

Le bus et le Tram : la ville possède un important réseau de bus et de tram qui vous permettent de réaliser l’essentiel des trajets en ville. Le cœur le plus touristique de la ville reste néanmoins mal desservi. Le billet, valable 75 minutes, vous permet aussi de prendre le métro. Il coûte 1,50€. Des cartes à la journée (6€), pour 3 jours (16,50€) et à la semaine (24€) existent pour une utilisation illimitée métro, bus et tram. Vous pourrez acheter les tickets dans certains tabacs, bars ainsi qu’aux principales stations de métro et bus.

A pied : la marche à pied sera une pratique indispensable à Rome pour découvrir les différents monuments. Bien souvent la distance séparant 2 centres d’intérêt est courte et se fera facilement à pied. Nous vous recommandons d’utiliser les transports en commun pour rejoindre le point de départ de votre visite puis de poursuivre à pied tant que les distances restent raisonnables. Attention, ménagez au maximum vos pieds, ils seront soumis à rude épreuve et utilisez les transports en commun dès que les distances deviennent importantes pour ne pas vous épuiser inutilement. Un séjour de 3 jours ou plus mettra à rude épreuve vos pieds.

Que faire à Rome…

FONTAINE DE TREVI

La fontaine de Trevi est la plus grande et la plus célèbres des fontaines de Rome. Il est de coutume de jeter une pièce de monnaie par le bras droit en tournant le dos à la fontaine avant de quitter « la ville éternelle », une superstition associée à la fontaine étant que celui qui fait ce geste est assuré de revenir dans la capitale italienne afin de retrouver cette pièce.  La monnaie de la fontaine est  collectée par les autorités et reversée à l’association caritative catholique Caritas pour un montant de près d’un million d’euros par an, soit près de 14 000 euros par semaine ou 2 000 euros par jour. Chaque matin, avant l’arrivée des touristes, la circulation de l’eau est coupée. La fontaine est nettoyée à la brosse et les pièces sont rassemblées en un long serpent, à l’aide de longues perches, et récoltées par aspiration, sous la surveillance de la police.

La fontaine de Trévi

BASILIQUE SAINT-PIERRE

La basilique Saint-Pierre du Vatican est le plus important édifice religieux du catholicisme. Elle est située au Vatican, sur la rive droite du Tibre, et sa façade s’ouvre sur la place Saint-Pierre. Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité, établie par l’UNESCO, la basilique Saint-Pierre est considérée comme la plus grande conception architecturale de son temps et demeure l’un des monuments les plus visités au monde. Sa construction va durer 120 ans. La basilique Saint-Pierre est un important lieu de pèlerinage qui rassemble sur sa place au minimum 150 000 catholiques chaque dimanche lors de l’angélus pontifical. La basilique Saint-Pierre contient plus d’une centaine de tombes, dont de nombreuses dans les grottes vaticanes, situées sous la basilique. Ces tombes sont celles de 148 papes  dont celle du pape Jean-Paul II.  L’intérieur de la basilique Saint Pierre est impressionnant, grandiose, monumental…Horaires : du 1er avril au 30 septembre, tous les jours de 7.00 à 19.00. Du 1er octobre au 30 mars, tous les jours de 7.00 à 18.30. Les mercredis, en cas d’audience papale la basilique n’est ouverte qu’à partie de 13.00. Fermé les 1er et 6 janvier.

L’accès à la Basilique Saint Pierre est gratuit, celui de la coupole payant (8 € pour une partie en ascenseur et 6 € si vous vous sentez d’attaque pour tout faire à pied. Prenez votre mal en patience si vous comptez vous y rendre, car la file d’attente est parfois longue et pénible suite à l’affluence des touristes et aux contrôles de sécurité.

CHAPELLE SIXTINE

Fatalement si vous venez à Rome vous ne pouvez pas faire l’impasse sur le Vatican et la chapelle Sixtine afin d’y découvrir les œuvres de Botticelli et de Michel-Ange. Les murs et les plafonds sont recouverts des fresques de ces deux grands peintres. Vous en prenez plein les yeux et vous en oubliez presque que vous vous trouvez dans le sacro-saint des saints… Petite déception toutefois, sous prétexte de ne pas abîmer les peintures vous avez des gardiens qui hurlent sans arrêt « no photo…no photo » ce qui est un peu gonflant !!! En effet il est interdit de photographier à l’intérieur de la chapelle mais rassurez-vous les romains ont tout prévu : une boutique de souvenirs vous ouvre les bras juste à la sortie et vous pourrez alors acheter des photos déjà prises pour vous. Gloups !!!

J’ai essayé avec mon portable de gruger les gardes et je me suis fait incendier par une romaine de souche qui m’a dit que je n’avais aucun respect. En faisant un tour dans la boutique de souvenir j’ai découvert qu’ils vendaient des mugs avec la tête du Pape, ça c’est du respect !!!

Donc pas de photos mais ça vaut quand même le déplacement. Petite astuce pour éviter de vous taper des heures dans la file d’attente, acheter un billet coupe file directement sur le site…

Tarifs : 16€ plein tarif, gratuit pour le moins de 6 ans, réduit à 8€ pour les visiteurs de 6 à 18 ans. Audioguide 7€

Site officiel : http://mv.vatican.va/5_FR/pages/MV_Home.html

LE COLISEE

Là vous êtes sur le monument qui attire la planète entière tout comme la Tour Eiffel chez nous, un aimant à touristes!! Avec ses 187 mètres de long, 155 mètres de large et 50 de hauteur, le Colisée pouvait accueillir 55 000 spectateurs, il est le monument le plus emblématique de la capitale. Ce magnifique édifice qui date de 82 après J.C. Reste en l’état sur une bonne moitié de sa construction initiale, l’autre moitié ayant subi les assauts du temps des tremblements de terre successifs et de la réutilisation des pierres pour d’autres monuments. Dommage de penser qu’à une époque personne n’ait pensé à sauver la totalité de l’édifice… Une façon comme une autre de faire du neuf avec du vieux !!

A l’intérieur, les gradins étaient organisés de façon à distinguer les classes sociales. Le premier niveau était réservé à l’empereur et au Sénat, le second aux aristocrates et le troisième accueillait la population (rien n’a vraiment changé à notre époque!!). Très impressionnant que de fouler le sol de cet endroit qui a vu s’organiser des spectacles sanglants d’un autre temps.

Tarifs : Billet jumelé avec le Palatin et le Colisée : 12€ plein tarif, audioguide à 4€. Gratuit pour les moins de 18 ans, tarif réduit à 7,50€ pour les jeunes de 18 à 25 ans citoyens de l’Union Européenne.

Le Colisée

CHÂTEAU SAINT-ANGE

Situé sur la rive droite du Tibre et à proximité du Vatican, le château Saint Ange doit son nom à l’archange Saint Michel qui serait apparu au Pape Grégoire Ier durant une procession. L’archange aurait rengainé son épée, signifiant ainsi la fin de la peste sévissant alors dans la ville. Depuis, la statue située à son sommet commémore l’événement. Il servira tour à tour de mausolée aux empereurs, de fortification militaire pour défendre le Vatican et de prison et même d’habitation pour les papes. A partir du chemin de ronde vous avez une vue magnifique sur la ville.

Tarifs : 10,50 € plein tarif, réduit à 7,50€ pour les jeunes citoyens de l’union européenne de 18 à 25 ans et gratuit pour les moins de 18 ans.

FORUM ROMAIN

Situé entre le Capitole et le Colisée, le Forum Romain est un vaste espace regroupant de nombreuses ruines de l’époque romaine. Et pour le coup, si vous aimez la pierre c’est l’endroit idéal. La visite est payante avec des horaires atypiques suivant la période mais vous pourrez toujours en faire le tour à pied par la voie principale mais ne pas pénétrer à l’intérieur de ce qui fut à l’époque le centre religieux, politique et judiciaire de la ville de Rome. Laissé à l’abandon à la chute de l’empire, le Forum Romain se retrouve enseveli par une épaisse couche de terre, avant d’être utilisé comme carrière de pierre pour les constructions de la ville. Impressionnant de se promener à l’intérieur de ces vestiges qui ont traversé le temps.

Tarifs : Billet jumelé avec le Palatin et le Colisée : 12€ plein tarif, audioguide à 4€. Gratuit pour les moins de 18 ans, tarif réduit à 7,50€ pour les jeunes de 18 à 25 ans citoyens de l’Union Européenne.

Le forum Romain, enfin ce qu’il en reste!

 LE PANTHEON

Situé en plein cœur historique de la ville, entre la piazza Navona et la fontaine de Trevi, le Panthéon, est l’un des monuments incontournable de Rome. Cet ancien temple romain qui est resté intact malgré ses presque 2000 ans, mesure 43 mètres de haut ce qui est également le diamètre de sa coupole qui a servi de modèle à Michel Ange pour celle de la basilique Saint-Pierre de Rome. L’intérieur de l’édifice est impressionnant et en levant la tête on remarque que la seule source de lumière provient de l’ouverture au sommet de la coupole. A voir absolument et à admirer de l’extérieur en buvant un petit café à la terrasse du café situé juste en face. Une vue imprenable !!

Tarifs : entrée gratuite. Audioguide 5€

Le Panthéon

LES MUSEES DU VATICAN

Comme son nom l’indique Les musées du Vatican font partie de l’état du Vatican, l’accès se fait depuis la Viale Vaticano. Il regroupe douze musées, ce qui représente cinq galeries et 1 400 salles. L’ensemble abrite l’une des plus grandes collections d’art dans le monde, car il expose l’énorme collection d’œuvres d’art accumulées au fil des siècles par les papes. Inutile de vous préciser que si vous comptez visiter l’ensemble des salles dans la journée il va vous falloir un sacré coup de pédale!!! C’est impossible en une seule fois donc, soit vous vous focalisez sur les pièces majeures soit vous prenez un pass pour deux ou trois jours.

Les principales sections du musée sont les suivantes:

Musée Chiaramonti où vous trouverez environ un millier de statues de l’époque impériale alignées le long de ces magnifiques galeries.

Musée Pio Clementino qui abrite de nombreux chefs d’œuvres consacrés à la statuaire grecque et romaine comme l’une des  plus célèbres du Vatican: l’Apollon du Belvédère.

La galerie des cartes qui a été réalisée à la fin du XVIème siècle pour représenter les différentes parties de l’Italie, avec les plans des régions et des villes. Je dirais pour les amateurs avertis!

Les chambres de Raphaël est un ensemble de 4 chambres décorées de fresques dessinées par Raphaël.

Les appartements Borgia qui comprennent une série de pièces  richement décorées.  Ces appartements ont été réalisés à la demande du Pape Alexandre VI, de la famille des Borgia et pour ceux qui ont vu la série « Les Borgia » avec Jeremy Irons on se sent immédiatement  transporté dans la série télévisée même si les décors ont été reconstitués en Hongrie. Pour les autres, il faut savoir que le Pape  Alexandre VI a été un Pape des plus sulfureux, vivant une véritable vie de débauche avec sa famille au Vatican.

La pinacothèque qui regroupe une collection magnifique des plus grands peintres italiens.

Musée Egyptien où vous retrouverez des antiquités égyptiennes retrouvées à Rome.

Tarifs : 16€ plein tarif, gratuit pour les moins de 6 ans, réduit à 8€ pour les visiteurs de 6 à 18 ans. Audioguide 7€

Là encore, afin d’éviter une attente trop longue, prenez vos billets coupe file directement sur le site officiel: http://mv.vatican.va/5_FR/pages/MV_Home.html

A l’intérieur du Vatican

LE MONT PALATIN

L’histoire du Mont Palatin est très riche et il est considéré comme le berceau de Rome. Romulus, après la fondation de Rome se serait établi ici avec les premiers habitants et c’est sur le mont Palatin qu’ont été retrouvés les plus anciens vestiges de la ville. Au cœur d’un magnifique jardin vous allez découvrir  les ruines des anciens palais des empereurs romains. Pour tout vous dire le site est beaucoup moins impressionnant que le Colisée mais le cadre est particulièrement sympa et la vue sur la ville est imprenable.

 

Tarifs : Billet jumelé avec le Palatin et le Colisée : 12€ plein tarif, audioguide à 4€. Gratuit pour les moins de 18 ans, tarif réduit à 7,50€ pour les jeunes de 18 à 25 ans citoyens de l’Union Européenne.

Je vous conseille de prendre votre billet jumelé ici car cela vous évitera les bouchons à l’entrée du Colisée sachant qu’ici il n-y a pas foule.

PIAZZA DI SPAGNA

La place d’Espagne (Piazza di Spagna) doit son nom à la présence de l’ambassade d’Espagne qui s’établit sur la place au XVIIème siècle. La place est bordée de beaux immeubles aux couleurs chaudes. Mais ce qui fait la réputation de la place d’Espagne, est la perspective de la fontaine de la Barcaccia à l’église de la Trinité des Monts, reliée par un monumental escalier construit au XVIIIème siècle par des français. Située en plein cœur historique de la ville, à proximité de la fontaine de Trevi, la place d’Espagne est l’une des places les plus connues de Rome.

PIAZZA NAVONA

Située en plein cœur historique de la ville, à proximité du Panthéon, la place Navone est Construite à l’emplacement de l’ancien stade Romain de Domitien et reprend la forme de la piste. La fontaine monumentale qui orne le centre de la place est consacrée à quatre fleuves, représentés par des statues, qui représentent les quatre continents : le Danube pour l’Europe, le Nil pour l’Afrique, le Rio de la Plata pour l’Amérique et le Gange pour l’Asie. Deux autres fontaines sont placées aux extrémités de la place, la fontaine du Maure et de Neptune, toutes deux magnifiques. Cette place est très animée mais faites attention aux prix pratiqués par les locaux, certes il est très agréable de s’installer en terrasse mais certainement pas avec un écriteau sur le front marqué « gogo » !!

Piazza Navona

PIAZZA DEL POPOLO

Là aussi attention à votre porte-monnaie. 9 € pour deux cafés j’ai trouvé l’addition un peu salée sans compter qu’ici le café il est « ristretto » y’a bien que le café qui l’est, court!!! Par contre c’est vrai que la place est plutôt agréable à découvrir avec des fontaines, des églises et un obélisque pour orner son centre. Le nom de la piazza del Popolo, souvent traduit en place du peuple ferait plutôt référence à un peuplier qui aurait poussé sur le mausolée de Néron…

PIAZZA VENEZIA

La place en elle-même n’a rien d’extraordinaire mais vous ne pourrez pas passer par là sans photographier l’imposant édifice de marbre blanc dédié au premier roi d’Italie, Emmanuel II. Pour la somme de 7 € vous pourrez accéder à la terrasse et ainsi profiter d’une vue d’ensemble sur la ville. Le bâtiment abrite également le musée du Risorgimento et celui de la marine dont les entrées sont gratuites.

Piazza Venezia

TRASTEVERE

Ce quartier de Rome est l’un des plus pittoresques de la ville avec ses façades colorées et ses rues pavées. Des ruelles étroites et du linge qui sèche aux fenêtres, vous êtes dans le Rome enchanteur de Fellini. Sur la petite place de ce quartier ancien se tient le marché aux puces tous les dimanches, une espèce de bric à brac des plus impressionnant. Et pour se restaurer vous aurez le choix entre les différentes trattorias présentes sur place.

CAMPO DE’FIORI

Des saveurs, des odeurs, des couleurs, c’est ici que se tient tous les matins de la semaine le plus pittoresque marché de fruits et légumes de la ville. Vous en prendrez plein les narines mais également plein les oreilles car comme on le sait l’italien à le phrasé haut perché. C’est un régal de déambuler parmi les étals et d’écouter battre le cœur de ce quartier au travers de ces commerçants. Vous y trouverez également de quoi vous restaurer sur place avec ses bars et ses restaurants. Le marché a lieu tous les matins de 07.30 à 13.30 sauf le dimanche. Petite précision, sur la place vous découvrirez la statue de Giordano Bruno un moine dominicain qui fut brûlé vif à cet endroit même en 1600 car considéré par l’église comme étant un hérétique. Ironie de l’histoire, à deux pas de la statue de Giordano Bruno se trouve le Palais de la Chancellerie, qui abrite les services administratifs du Vatican, qui exprima à plusieurs reprises sa volonté de faire déplacer la sculpture du moine mais en vain…

VILLA BORGHESE

La villa Borghèse se trouve sur  un immense parc d’environ 80 hectares ayant appartenu  jadis au cardinal Scipion Borghèse. Ce dernier aura consacré sa vie à l’art, et il a pût acquérir au fil du temps, une remarquable collection  qui est aujourd’hui regroupée en trois musées.

Une fois la visite terminée vous pourrez flâner dans le parc pour y découvrir les diverses fontaines et la multitude de statues qui agrémentent cet espace verdoyant au cœur de la ville.

LA BOUCHE DE LA VERITE

Un disque représentant un visage la bouche grande ouverte,  probablement conçu pour servir de bouche d’égout, est devenu célèbre grâce à cette légende selon laquelle la Bouche de la Vérité aurait tranché la main de tous ceux qui ne disait pas la vérité.
Aujourd’hui cette pièce se trouve sous le portique de la Basilique de Sainte-Mairie-en-Cosmedin et est considérée comme une des plus grandes curiosités de Rome. C’est ainsi qu’une simple plaque d’égout de la Rome antique est devenue une icône inoubliable de la ville qui attire les touristes. Comme tout bon touriste je n’ai pas résisté à l’envie de mettre ma main dans cette bouche béante, et comme je dis toujours la vérité… !!!

Quelques bonnes adresses…

 Si on vient en Italie c’est pour déguster une vraie pizza ou une bonne assiette de pâtes, sinon autant rester chez soi et ouvrir une boite de William Saurin… Personnellement, quand je voyage je mange local alors ici pas d’exception j’ai testé les pizzas, les plats de pâtes, les antipasti et surtout le tiramisu !!! Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est à Rome que l’on déguste les meilleures pizzas (c’est plutôt à Naples) mais les romains savent tenir leur rang en matière de cuisine et puis les prix sont en dessous des prix pratiqués en France avec une qualité supérieure, alors ne vous privez pas et comme on dit ici : buon appetito…

PIZZERIA LOFFREDO

51/53 via Vestricio Spurinna  +39 06 76 96 78 95

Le top du top ! J’ai pas la prétention de dire que c’est la meilleure pizza de Rome vu que je ne les ai pas toutes faites, mais ici à ne pas s’y tromper c’est l’une des meilleures (et je ne touche pas de royalties en disant cela). L’accueil est chaleureux, le service rapide, on vous sert des antipasti pour vous faire patienter. Pas de doute vous êtes au cœur de l’Italie, surtout qu’ici il y a peu de touristes et tout le monde a l’air de se connaître. C’est vrai que si vous souhaitez faire un petit repas en amoureux dans le calme, l’endroit est mal choisi. Ici ça vit, c’est l’Italie dans toute son exubérance…

 

TRIESTE PIZZA

112 Via Urbana  +39 064 815 319

Situé entre le Colisée et la gare Termini, cet endroit est plutôt atypique comparé aux pizzérias traditionnelles. Pas vraiment un restaurant, pas tout à fait un snack, je qualifierai plutôt l’endroit de « pizza-snack »… Pour vous caler l’estomac à midi avant de repartir de bon pied à la découverte de la ville. Une multitude de mini pizzas vous sont proposées toutes faites ou à préparer. De petites tailles cela vous permet de goûter à différents mélanges. Le petit plus c’est le cuistot qui parle français.

SAPORI E DELIZIE

102 Via Giovanni Lanza +39 064 875 450

Un petit restaurant qui ne paye pas de mine à deux pas du Colisée mais franchement les pizzas sont de qualité et le personnel souriant. Je préfère nettement les petits restos de quartiers avec 4 ou 5 tables à l’extérieur, que les terrasses bondées de touristes où la qualité et les prix s’en ressentent. Les salades sont copieuses, les pizzas délicieuses et le tiramisu j’en parle même pas, ça ferait des jaloux !

 

OSTERIA DA ZI UMBERTO

14 Piazza di S. Giovanni della Malva +39 065 816 646

Arrêtez-vous pour manger un véritable plat de pâtes dans ce restaurant typiquement romain, rempli de locaux. Ne vous fiez pas aux apparences car  l’endroit ne paie pas de mine mais la nourriture y est incroyable, simple, gourmande et vous profiterez d’un vrai service à l’italienne. D’ailleurs les locaux connaissent si bien l’adresse qu’il vous sera plus prudent de réserver car ce restaurant est très populaire aussi bien auprès des romains que des touristes.

 

LA CARBONARA

214 via Panisperna +33 064 825 176

Ce restaurant porte bien son nom, mais pas que ça. Encore un endroit typique de la restauration romaine où on vous servira bien entendu les fameuses pâtes à la carbonara et bien plus encore. Après une bonne assiette de pâtes finissez en beautés avec quelques belles profiteroles ou le gâteau au chocolat fait maison. Le cadre colle bien avec la ville, un peu défraîchit et les murs envahis de graffitis et de messages en tout genre.

 

OSTERIA DA FORTUNATA

11 Via del Pellegrino, Campo de’ Fiori +39 06 6066 7391

Des pâtes fraîches préparées devant vous par les mamas italiennes avec une carte assez fournie. Bon ok, je le concède la salle est petite et les tables sont assez proches les unes des autres, mais bon nous sommes à Rome, ici pas de chichis ni de « prout prout ». On mange du local à la bonne franquette comme un romain de base, on ne se prend pas la tête et on se remplit l’estomac. Le tiramisu est succulent !! L’objectif est atteint…Que demander de plus !!

ALLE FRATTE DI TRASTEVERE

49/50 Via delle Fratte di Trastevere +39 065 835 775

Une très bonne adresse dans l’un des quartiers les plus touristiques de la ville. Planqué au milieu des « pièges à touristes » ce petit restaurant ne vous décevra pas entre ses pizzas et ses pâtes fraîches préparées à la minute. Une très bonne surprise indiquée par la réceptionniste de mon hôtel, comme quoi il est toujours bon de s’ouvrir aux autres malgré la barrière de la langue.

 

LES MEILLEURS GLACIERS…

Un des plaisirs quotidiens quand on est à Rome (mais en Italie en général), en dehors des visites de monuments, c’est de déguster une bonne glace, en été comme en hiver, car il n’y a pas de saison pour se régaler de ces desserts fabriqués avec passion par les professionnels du genre. Comme je suis un gourmant de première classe j’en ai testé quelques-unes (un peu trop d’après ma femme) et je vous livre mes meilleures adresses…

Old Bridge Gelateria

Viale dei Bastioni Di Michelangelo

Gelateria Giolitti

40 Via degli Uffici del Vicario

Gelateria La Romana

60 Via Venti Settembre

Gelateria del Teatro

65 Via dei Coronari

Gelateria La Dolce Vita

306 Via Cavour

LES MEILLEURS TIRAMISUS…

Ben… comme j’aime à le rappeler, je suis un « gourmet gourmand ». Quand je suis dans une région, une ville ou un pays je déambule à pieds dans les rues et les ruelles sans compter ma peine. Alors, bien évidemment je dois recharger la « bête » en calories…et j’aime bien les bonnes tables et les petites douceurs. Alors fatalement quand je suis en Italie je ne peux pas faire autrement que de tester les glaces, les pâtisseries et mon petit pêché gourmand, le tiramisu. Alors rien que pour vous, voici quelques bonnes adresses où déguster le « saint Graal » des pâtisseries italiennes…

Tiramisú Trastevere

29 Via di S. Francesco a Ripa

Pompi

7 Via Albalonga

Grazia & Graziella

5 Largo M.D. Fumasoni Biondi

Zum

20 Piazza del Teatro di Pompeo

Caffe Barberini

41 Via Marmorata

Ouvert tous les jours de 6.30 à 21.00

La Pancia Felice

11/12 via di Porta Castello

Photos de nuit…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bon séjour à Rome…

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu