Follow on WordPress.com

Conseils pratiques quand vous prenez l’avion…

Bon à savoir… Un avion est un objet volant identifié, dans la plupart des cas, qui transporte des voyageurs et une multitude de passagers clandestins qu’on appelle « microbes »…Voici quelques conseils pratiques si vous prenez l’avion.

 

Ne restez pas pas assis durant tout le vol

Le risque de contracter une thrombose veineuse profonde est beaucoup plus élevé dans un avion, surtout sur les vols long courrier. On a surnommé ce type de caillot sanguin, qui se forme habituellement dans les jambes, le «syndrome de la classe économique». On peut en bonne partie le prévenir en marchant dans les allées quelques minutes ou en se levant pour s’étirer. Pas nécessaire d’arpenter les allées pendant 10 heures, mais deux à trois minutes toutes les heures sera suffisant pour éviter un problème. Si vous ne pouvez pas vous lever, faites des exercices dans votre fauteuil en levant vos genoux chacun leur tour jusqu’à votre poitrine et en vous tortillant d’un côté à l’autre sur votre siège pour avoir une meilleure circulation du sang.

Ne marchez pas pieds nus dans l’avion

Elle en a vu des vertes et des pas mûres la moquette de votre avion. Des vomissures en passant par de la nourriture écrasée, sans parler des dizaines de paires de chaussures qui l’ont foulée, à juste titre, on peut dire que le sol est bourré de microbes. Alors par pitié, vous n’êtes pas à la maison, gardez vos chaussures aux pieds !!!

 

Evitez les glaçons dans vos boissons

Il y a quelques années l’agence américaine pour la protection de l’environnement a passé en revue 357 systèmes d’approvisionnement en eau examinés dans des avions, résultat 15%  seulement répondaient aux normes de salubrité. Même si les normes sanitaires ont évolué depuis et que la plupart des avions ne servent plus d’eau du robinet, leurs glaçons, eux, sont toujours fabriqués avec cette eau. Dans la plupart des cas, les réservoirs d’eau dans les avions sont vieux et, l’étude qui les a testés y a découvert des bactéries, donc ne consommer que de l’eau en bouteille et bien évidemment évitez de vous brosser les dents avec l’eau des toilettes.

Ne mettez pas vos verres de contact pendant le vol

L’air de la cabine étant très sec il peut irriter vos yeux, il est donc préférable d’échanger les verres de contact par une bonne vieille paire de lunettes.. Par ailleurs, si vous avez l’habitude de vous assoupir dans l’avion, tomber endormi avec des verres de contact qui ne sont pas faits pour la nuit peut être très irritant.

N’éteignez pas la ventilation au-dessus de votre fauteuil

Dans les avions il fait toujours un peu frais, alors on a tendance à fermer la ventilation qui se trouve au dessus de notre siège. Si vous avez froid, enfilez plutôt une petite veste ou un pull plutôt que de la désactiver. Les médecins recommandent d’ajuster le débit d’air au-dessus de votre siège à moyen ou fort durant le vol afin que toutes les bactéries circulant dans l’air puissent être balayées de votre zone personnelle.

Ne mangez pas la nourriture tombée sur votre tablette

Ces petites tablettes accrochées au dos du fauteuil devant vous sont des nids à bactéries, elles ne sont pas stérilisées entre les vols et, à moins d’avoir apporté votre Mr Propre avec vous, oubliez les miettes de votre gâteau tombées à côté de votre assiette et évitez d’y poser votre sandwich. C’est encore plus vrai sur les courtes distances avec les compagnies qui effectuent plusieurs rotations par jour, les tablettes ne sont généralement nettoyées qu’une fois par jour, lorsque l’avion est remisé pour la nuit et je peux vous dire qu’elles en ont vu passer dans une journée, entre les  parents qui y changent leur bébé et les passagers qui y ont posé leurs pieds nus. Beurk !!!

Ne vous servez pas des couvertures fournies dans l’avion

Les couvertures dans les avions peuvent être porteuses de microbes car elles ne font pas l’objet d’un  nettoyage systématique entre chaque vol. Eh oui, sur certaines compagnies, couvertures et oreillers sont recyclés d’un vol à l’autre et ne sont généralement pas convenablement nettoyés avant la fin de la journée. Ces deux articles sont une bénédiction  pour les bactéries et la vermine à partir desquels elles se propagent d’une personne à l’autre.

Il est important de bien vous hydrater pendant le vol

Il est important de boire beaucoup lors d’un vol en avion car le taux d’humidité est très bas. Si les cabines d’avion sont connues pour leur très bas taux d’humidité, c’est parce qu’on y produit un air censé imiter celui que l’on retrouve à la plus haute altitude où l’humain peut encore respirer sans problème, soit 1800 et 2500 mètres selon les données de l’Organisation mondiale de la santé. Tout le personnel de bord boit beaucoup d’eau durant les vols et pensez à en faire autant même si cela a pour conséquence plusieurs aller retour aux toilettes, ce qui en soit sera une bonne occasion pour vous dégourdir les jambes.

Evitez de boire de l’alcool en altitude

Bien qu’un bon verre de vin allège les longueurs du voyage, l’alcool est extrêmement déshydratant. Associé à la sécheresse régnant dans la cabine, il peut vraiment dessécher votre corps. En plus, l’effet de l’alcool va se faire sentir beaucoup plus vite et beaucoup plus fort à cause de la rareté de l’air dans la cabine. Boire un verre en avion revient à en boire deux au sol, ça vous frappe plus vite, donc un petit verre au bar de l’aéroport plus un autre en vol… Bonjour les dégâts, même si ça n’est pas vous qui prenez le manche !!!

Ne touchez pas à la chasse d’eau dans les toilettes de l’avion

Comme d’autres espaces publics dans l’avion, les toilettes sont un véritable repaire de microbes. Pour vous protéger, lavez-vous les mains à fond avec du savon, essuyez-les avec une serviette en papier et servez-vous aussi d’une de ces serviettes pour actionner la chasse d’eau et pour ouvrir la porte. Attention je n’ai pas dit qu’il ne fallait pas tirer la chasse, tout le monde doit le faire (normalement), mais lavez-vous les mains avec du savon, et essuyez-les avec du papier.

Ne vous endormez pas contre le hublot

Vous n’êtes pas le seul à avoir pressé la tête contre ce hublot, comme vous n’avez pas été le seul à pester contre les vilaines traces qui vous gênent pour filmer le décollage. Ces vilaines traces ont été laissés par les passagers précédents qui étaient assis à votre place et qui sait qui d’autre a respiré, éternué, toussé contre cette fenêtre contre laquelle vous vous appuyez alors pour piquer un petit somme. Passez un coup de lingette désinfectante pour essuyer l’espace autour de votre siège, hublot et repose tête compris et bon dodo…

En avion portez des vêtements longs afin que votre peau ne touche pas les sièges

Comme d’autres parties de l’avion, les sièges ne sont pas nettoyés entre les vols et des microbes pourraient s’y cacher, enfin quand je dis « pourraient » c’est sûr qu’il y en a… Partez du principe que la plupart des surfaces de votre avion ne sont pas plus propres que tout autre espace public simplement parce qu’elles ne sont pas lavées aussi souvent qu’elles le devraient et que les gens sont dans un espace confiné. Toutes ces choses auxquelles nous sommes habitués au quotidien, nous n’y pensons plus lorsque nous nous asseyons en shorts sur un siège où tant d’autres gens avant nous ont posé leur derrière, alors quand on a pris conscience de la chose on porte des vêtements qui couvrent toute la peau, au moins pendant la durée du vol.

 

Alors c’est vrai, je le reconnais, quand on lit cet article on se pose la question, mais que faire ? Ne pas prendre l’avion ou risquer une intoxication due à une bactérie ? Entre les deux il y a tout de même un juste milieu, soyez vigilants, n’utilisez pas les articles mis à votre disposition, lavez-vous les mains et emportez avec vous un petit flacon (pas plus de 100 ml en cabine) de solution antibactérienne et des lingettes désinfectantes pour nettoyer, tablette, hublot, accoudoirs, repose tête et… BON VOL

Laisser un commentaire

Fermer le menu