Follow on WordPress.com

Direction Budapest…

 

Budapest

Le Parlement Hongrois

 

Budapest est digne de figurer parmi les plus belles villes du monde de par son architecture, implantée sur les deux rives du plus long fleuve européen,  elle est surnommée «la perle du Danube». Hormis son patrimoine architectural, ce qui m’a le plus surpris c’est la qualité de vie et la propreté de cette capitale européenne qui compte plus d’1,7 millions d’habitants. Pas un papier qui traîne, pas un mégot de cigarette ou une crotte de chien sur les trottoirs ? Cela peut faire sourire mais quand on voit l’état de nos rues en France on devrait avoir honte… Ici pas de tags sur les murs, les trains ou les bus. Idem pour le métro. Les stations de métro sont tellement propres qu’on pourrait presque manger par terre et les rames semblent tout juste sorties des usines tant elles sont propres. J’ai cru avoir une hallucination…

Quant aux habitants ils sont d’une politesse extrême et d’une serviabilité sans borne. A plusieurs reprises, alors que je cherchais une rue sur mon plan tel le touriste de base, j’ai eu la surprise d’être abordé par quelqu’un qui me demandait si j’avais besoin d’aide… Surprenant non ?

Je me suis baladé seul à 3heures du matin avec l’appareil photo rivé sur son trépied, le téléphone portable à la main et à aucun moment je n’ai eu une impression d’insécurité.

De toutes les capitales que j’ai eu l’occasion de visiter, Budapest est la première qui m’a laissé un tel souvenir…Une ville où il fait bon vivre… Et croyez-moi, vous ne serez pas déçus…

Questions pratiques…

Budapest

 

 

                        Si vous devez beaucoup vous déplacer et si vous êtes des afficionados des musées je vous conseille de vous procurer La carte de Budapest. Cette carte vous donne accès gratuitement aux plus grands musées de la ville, elle vous offre une libre circulation sur les réseaux de transports et différentes réductions pour des attractions ou dans des restaurants. Elle est disponible directement à l’aéroport du terminal 2 au guichet Budapestinfo qui est ouvert de 8.00 à 23.00et il existe différents tarifs suivant la durée de votre séjour (24h = 18 € | 48h = 28 € | 72h = 35 € | 96h = 45 € | 120h = 54 € ). Très pratique pour qui veut profiter au maximum de son temps sur place.

Quelle monnaie utiliser ?

Malgré son arrivée dans l’Union Européenne, le 1er mai 2004, la Hongrie a conservé sa monnaie qui est le Forint (FT ou HUF). En août 2017,  1€ était équivalent à 303 Forints (ou HUF). Dans la capitale, beaucoup de commerçants acceptent les euros mais attention, la conversion ne sera jamais à votre avantage (frais de change à votre charge), donc privilégiez plutôt la monnaie locale, surtout pour payer les petits achats. Vous trouverez des bureaux de change à tous les coins de rue, ainsi que des distributeurs automatiques qui vous proposeront  des retraits soit en euro soit en Forint. Au début ça peut paraître compliqué, mais par expérience le cerveau s’adapte vite à cette gymnastique de la conversion, même si cela est approximatif. Personnellement, je préfère payer en monnaie locale, c’est beaucoup plus «fun» et je garde toujours un ou deux billets et quelques pièces en souvenir…

 Comment se rendre de l’aéroport au centre ville ?

L’aéroport international Liszt Ferenc de Budapest se situe dans le quartier de Ferihegy, à une vingtaine de kilomètres du centre-ville. Pour vous y rendre plusieurs possibilités s’offrent à vous selon votre courage ou votre budget.

 

             Le bus : le 200E qui circule de 4h00 jusqu’à 24h00 ou le 900 (bus de nuit) depuis le Terminal 2 vous amènera au  terminus qui se situe à la station de métro Kőbánya-Kispest (Ligne bleue) M3. Cette ligne de métro vous amènera ensuite au centre ville. Attention toutefois car le métro ferme à 23h30. Le billet de base coûte 350 Ft soit 1.12 € (450 Ft si vous le prenez directement dans le bus) et le billet combinant bus et métro (Ticket de correspondance) pour 530 Ft soit 1.70 € (ne pas oublier de recomposter le ticket à la suite du changement). Les billets s’achètent au comptoir de la compagnie BKV, à la boutique Relay ou aux  distributeurs automatiques situés aux arrêts du Bus du Terminal 2.

C’est la solution la moins chère mais pas fatalement la plus pratique si vous avez des bagages encombrants.

La navette : Cette solution vous offre la possibilité de vous rendre directement à votre hôtel sans galérer. La réservation avec la Compagnie miniBUD peut se faire en ligne depuis leur site Internet ou directement au guichet situé dans l’aéroport au Terminal 2. Cerise sur le gâteau, en me rendant directement au guichet à mon arrivée, je suis tombé sur un employé qui parlait parfaitement le français. Le billet coûte 7.00€ par personne avec possibilité de réserver le trajet retour(il suffit pour cela de demander à la réception de votre hôtel de les appeler la veille de votre départ et la navette reviendra vous chercher devant l’entrée de vote hébergement). Pour deux, nous avons payé 28€ aller-retour avec une dépose devant la porte de l’hôtel.

             Le taxi : Cette solution sera bien évidemment la plus chère, pas la plus rapide, mais vous aurez le privilège de voyager seuls et d’avoir un chauffeur rien que pour vous. Les taxis officiels se reconnaissent à leur couleur jaune canari et sont équipés d’un compteur. La prise en charge est de 450 Ft et le prix au kilomètre de 280 Ft (tarifs identiques de jour comme de nuit). Cela vous coûtera un peu plus de 40€ pour un aller-retour de l’aéroport au centre ville.

Comment se déplacer dans la ville ?

             Le métro: Quatre lignes seulement, qui se croisent au centre de Pest à Deák tér ; et le vert pour la ligne 4, dans l’axe nord-est sud-ouest, entièrement automatisée, mise en place depuis avril 2014. Outre les guichets, on trouve des distributeurs automatiques dans toutes les stations (avec explications en français). Fonctionnent aussi avec des pièces et billets, prévoir de la monnaie. À l’entrée de la station, pas de portillon, ce sont des employés qui contrôlent manuellement la validité de votre billet ou de votre Budapest Card. Garder son billet jusqu’à la sortie. Les contrôles de billets sont fréquents ; si ce n’est pas dans la rame elle-même, c’est avant l’accès au quai ou en sortant de la station et attention… ici vous êtes en pays civilisé, on n’aime pas les resquilleurs !!! Le ticket vous reviendra à 350 HUF le trajet. Si vous comptez vous déplacer à travers toute la ville, ce qui était mon cas, optez plutôt pour le pass 24 heures qui vous permet d’utiliser le métro autant de fois que vous le souhaitez. Pour cette formule il vous en coûtera 1650 HUF soit l’équivalent de 5,5€.

             Le tramway : Les tramways existent à Budapest depuis plus d’un siècle et sillonnent les grands boulevards. La ligne 2, qui longe le Danube du côté Pest, permet de découvrir la ville du sud au nord avec une belle vue sur les deux rives et leurs ponts. Elle s’avère un excellent moyen d’entrer en contact avec la ville. La ligne 6, elle, traverse le centre de Pest par les grands boulevards. Le vendredi et le samedi, elle fonctionne 24h/24 toutes les 15 mn.

             Le trolleybus : Pour ceux qui ne connaissent pas ce moyen de transport, il s’agit d’un bus fonctionnant à l’électricité sur le principe du tramway. Peu de lignes de «trolibusz» utiles pour le touriste, à l’exception de la n° 78, qui conduit à Keleti Pályaudvar (gare de l’Est) vers Kossuth Lajos tér (via l’avenue Andrássy), et de la n° 79, qui dessert la place des Héros, à l’orée du bois de la Ville.

Le train HÉV : Similaire à un RER. Circule environ de 4h à minuit. La ligne la plus intéressante est celle au départ de Batthyány tér (métro : ligne n°2) en direction de Szentendre. Toutes les 5-10 mn (en journée) à 30 mn, compter 40 mn de trajet. Le tarif est similaire à celui du métro dans les limites administratives de la ville.

Service hop-on hop-off : Facilement reconnaissables, vous ne pouvez pas les rater il y en a dans toutes les grandes villes… Les bus rouges «avé les touristes à l’étage» !!! Je le reconnais aujourd’hui, avant je me moquais d’eux mais après coup, pour l’avoir expérimenté à mon tour, je me dis que c’est le plan parfait pour découvrir une ville pour la première fois. Le principe est simple : on paie pour la journée, on descend et on remonte à loisir avec le même ticket autant de fois qu’on le désire. Une vingtaine d’arrêts définis sur le trajet vous permettent de découvrir les plus beaux atouts de la ville. Ce service fonctionne d’avril à octobre, départs toutes les 30 à 45 minutes environ, de 10h à 17h30. Le parcours complet prend environ 2h. Entre 6000 et 7000 HUF suivant les compagnies (environ 20€)…

 

Que faire à Budapest…

Budapest

Le bus aquatique 

 

Les bains

Dans cette partie de l’Europe l’écorce terrestre est très mince, si bien que l’eau de la nappe phréatique bouillonnante remonte à la surface sans avoir eu le temps de se refroidir tout comme en Islande. Cette particularité de la nature fait que l’on dénombre pas moins de 3 000 sources jaillissantes en Hongrie dont 123 de ces sources thermales rien qu’à Budapest. Surgissant à des températures comprises entre 21 et 76 °C, leurs eaux sont riches en calcium, en magnésium, en soufre et autres minéraux… Les bains thermaux  sont ouverts de 6h à 19h ou 20h (21h aux bains Király, 22h pour la piscine des bains Széchenyi). Les bains Rudas sont eux ouverts en nocturne de 22h à 4h du matin les vendredi et samedi ! Les droits d’entrée oscillent  entre 2 000 et 5 500 HUF en fonction du jour (semaine ou week-end) et du confort (entre 7 et 18 € ). Certains bains sont mixtes et d’autres non. On y vient autant pour le corps que pour la vue tant l’architecture y est riche et imposante.

Liens utiles :

http://fr.szechenyifurdo.hu/

http://fr.gellertfurdo.hu/

http://fr.rudasfurdo.hu/

http://fr.kiralyfurdo.hu/

Excursions sur le Danube

Tout comme à Paris, Budapest possède une flotte de « bateaux-mouches », de style et de taille variés, pour découvrir la ville depuis le fleuve. Vous n’avez que l’embarras du choix pour une visite commentée en plus de 30 langues. Généralement la balade durera 1 heure et  vous devrez débourser entre 10 et 14 € suivant la compagnie choisie.

Une particularité à Budapest : le River Ride, un bus-mouche (premier du genre en Europe !)… en fait il s’agit du tout premier bus amphibie qui allie en 1h45 le tour classique des monuments à terre et une plongée dans le Danube. Original  mais un peu cher… 28 € pour les adultes, 20 € pour les étudiants et 6-14 ans et gratuits pour les moins de 6 ans.

Départs à 10h, 12h, 15h et 17h d’avril à octobre, à 11h, 13h et 15h de novembre à mars.
Liens utiles :

https://www.dock8a.hu

http://riverride.com/

https://legenda.hu

Budapest

Central Market Hall

 

Central Market Hall   

Le Marché couvert se trouve au centre de Budapest, place Fővám, sur le Petit boulevard (Kiskörút). Bien qu’il soit en premier lieu une attraction touristique, il est possible d’y d’acheter des produits de qualité bien moins chers qu’en Europe de l’Ouest. Au rez de chaussée une multitude de petits commerçants vous proposerons des produits locaux tel que le salami hongrois au paprika qui se conserve  plusieurs mois et qui a une saveur toute particulière. Possibilité également d’acheter des fruits et légumes frais mais également le paprika production emblématique de la Hongrie. Ici vous en trouvez partout, les hongrois en mettent dans pratiquement tous leurs plats et souvent dans les restaurants on peut trouver un pot de paprika entre le sel et le poivre.

Au premier étage vous trouverez de l’artisanat local ainsi que des petites échoppes qui vous serviront les spécialités locales comme le lángos, cette sorte de beignet hongrois que l’on mange avec de la crème aigre arrosé d’une bonne bière hongroise  la Soproni ou la Dreher (j’ai testé pour vous… hummm!!!)…

Franchement, pour l’ambiance et surtout l’architecture ça vaut le déplacement…

Visite du Parlement Hongrois

Le Parlement Hongrois est le troisième plus grand parlement du monde mais également le plus grand bâtiment du pays avec 18000 M2. Un millier de personnes environ ont travaillé à ce chantier, où furent utilisés 40 millions de briques, un demi-million de pierres semi-précieuses et 40 kg d’or ce qui en fait également l’édifice le plus précieux du pays. Les visites ont lieu tous les jours à 11h00 et 13h30. Attention les règles de sécurité sont très strictes, un contrôle avec pièce d’identité est effectué par les gardes avant l’entrée dans le bâtiment. Les objets et sacs volumineux sont interdits ainsi que les couteaux. La visite dure environ 45 minutes et comprend la grande salle de la Coupole, l’escalier principal, le salon de l’ancienne Chambre des Députés, la salle de séances de la Chambre Haute ainsi que les Joyaux de la Couronne qu’il est formellement interdit de photographier. Le prix de cette visite est de 12,50€.

http://parlamentobudapest.com

Chaussures au bord du Danube

Certes, il ne s’agit pas là d’une «attraction» mais plutôt d’un lieu de recueillement. En effet, sur le quai du Danube, côté Parlement de Budapest, entre le pont des Chaînes et le pont Marguerite, se trouve une collection de 60 paires de bottes et de chaussures en bronze. Elles symbolisent les milliers de Juifs qui furent regroupés en toute hâte, fusillés et jetés dans le Danube en 1945 par les Nazis et les fascistes hongrois. Des centaines de juifs avaient été alignés sur les rives du Danube. Avant de les fusiller, leurs bourreaux leur avaient ordonné d’enlever leurs chaussures. Les corps sans vie tombèrent dans le Danube et furent emportés par le fleuve. Les Chaussures au bord du Danube est un mémorial dédié aux victimes de la Shoah à Budapest  créé et conçu par Can Togay et Gyula Pauer en 2005.

Le Mont Gellért et la Citadelle

                        Le Mont Gellért est l’un des symboles de Budapest. Au sommet se trouve la statue de la Liberté qui été érigée en souvenir de la libération de Budapest par les troupes soviétiques, et la Citadelle construite par les Autrichiens après la répression de la guerre d’indépendance hongroise de 1849. Elle comporte un restaurant panoramique, un hôtel, un musée qui accueille différentes expositions et des terrasses panoramiques. Elle est ouverte tous les jours de 8.00 à 23.00.

Château de Vajdahunyad

                        Le Château de Vajdahunyad se situe sur l’île de Széchenyi dans le parc municipal de Városliget. L’été, vous pourrez louer une barque et naviguer sur le vaste lac alors que l »hiver, une partie du lac est utilisée comme patinoire. L’intérieur abrite le plus grand musée dédié à l’agriculture d’Europe, et de nombreuses expositions y sont organisées. Vous pourrez également y découvrir des collections diverses allant des timbres aux modèles réduits de véhicules parmi lesquels une machine à vapeur et moissonneuse manuelle. Rien que l’aspect extérieur du bâtiment vaut le déplacement sans compter les abords du château qui laisse libre cours à la flânerie. Une visite gratuite plus originale qu’historique…

Grande Synagogue de Budapest

Considérée comme la plus grande d’Europe et la seconde du monde elle peut accueillir jusqu’à  3500 personnes. Lors de l’inauguration le 6 septembre 1859, le compositeur Franz Liszt y joua de l’orgue et un peu plus tard, ce fut au tour de Camille Saint-Saëns. Le prix d’entrée est de 2250 Forint, soit environ 7,5€. Attention la synagogue est fermé le samedi.

Andrassy Avenue

Cette avenue, longue de 2300 mètres est considérée par les habitants comme leurs Champs Elysées. Boutiques de luxe côtoient des immeubles cossus. Au numéro 22 vous découvrirez l’Opéra de Budapest alors qu’en face au 29 se trouve un magnifique café-librairie aux plafonds recouverts de dorures et de peintures d’un célèbre peintre hongrois. Un peu plus loin au 60, se trouve la Maison de la terreur, musée consacré à la dictature des Croix Fléchées, le parti des nazis hongrois qui prennent le pouvoir en 1944 avec l’aide des allemands. La maison est alors transformée en prison et centre d’interrogatoire dans laquelle de nombreuses personnes sont torturées et exécutées. L’immeuble du 69 abrite le célèbre Théâtre de Marionnettes de Budapest. Juste à côté, au n° 71, se trouve l’Ecole des Beaux-Arts. Cette avenue abrite également quelques ambassades et autres services diplomatiques. A son extrémité la place des Héros et sa magnifique architecture.

Musee National Hongrois

Le Musée national hongrois, symbole de la Révolution hongroise de 1848,  est un musée consacré à l’histoire du pays donc plutôt réservé à un public averti mais qui vaut tout de même le détour pour qui s’intéresse un tant soit peu à l’histoire. Audioguide en français sur place à acheter à la boutique de souvenir plutôt que de le louer à la caisse…enfin c’est vous qui voyez !!

Prix de l’entrée 1600 HUF (à vous de faire la conversion en euros pour une fois!!).

Palais de Budavár

Appelé plus communément le Château de Buda, il est le Château historique des rois de Hongrie. Il est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1987. L’endroit est facile d’accès par le funiculaire et un peu plus raide à pied. Personnellement je l’ai fait deux fois, une de jour par le funiculaire et une de nuit à pied ce qui ne m’a pas tué. L’idéal est de prendre le funiculaire pour monter (environ 4€ par personne, il est en service de 07h30 à 22h00) et de redescendre à pied. Pour avoir une meilleure vue lors de la montée je vous conseille d’utiliser le premier wagon, vous aurez ainsi la chance d’apprécier le croisement avec celui qui descend. Une fois au sommet la vue est magnifique. Restauration sur place et magasins de souvenirs.

Le Château comprend 2 musées que vous pouvez visiter : La Galerie nationale hongroise (une galerie d’art qui a pour but de valoriser les productions graphiques, picturales et sculpturales d’artistes hongrois du Moyen-Âge à nos jours) et Le Musée historique de Budapest (qui comme son nom l’indique, a pour but de retracer l’histoire de Budapest  sur près d’un millénaire). Le billet d’entrée coûte 2000HUF (soit 6.50€ environ) et donne droit à l’accès à la collection permanente.Mais vous pouvez également choisir de ne visiter que cette dernière pour 1400HUF (soit environ 4.50€) mais franchement tant qu’on est là autant profiter de l’ensemble. Là encore, si vous avez l’occasion de venir découvrir les lieux de nuit c’est encore plus magique. On se croirait au Château de Versailles…

Bastion des pêcheurs

Le Bastion des pêcheurs est l’un des monuments emblématique de Budapest et pratiquement le plus photographié aussi. Il tire son nom de son emplacement géographique situé sur la colline. A l’époque du Moyen Age un mur d’enceinte permettait de repousser l’envahisseur et c’est à cet endroit précis que les pêcheurs étaient en charge de défendre la place. Son emplacement offre une vue imprenable sur le Danube et le Parlement Hongrois situé juste en face. Si vous avez l’occasion d’y aller également de nuit le bâtiment et l’église toute proche, n’en seront que plus magnifiques.

Budapest

Le New-York Café

 

New-York Café

Ah le New-York Café !!! Une adresse incontournable de la capitale hongroise. Y vient on pour l’architecture ou pour la qualité de sa restauration ? J’en suis encore à me le demander. Franchement si vous souhaitez faire un bon dans le passé et vous prendre pour une comtesse des années 1900, vous êtes au bon endroit. Les murs sont décorés de fresques et de dorures qui vous en mettent plein les yeux, le sol est en marbre et d’immenses colonnes s’élèvent vers le plafond. Le personnel est aux petits soins et les desserts sont à tomber à la renverse. Cerise sur le gâteau, c’est le cas de le dire, un orchestre qui joue «Le beau Danube bleu» pendant que vous déguster votre pâtisserie. Et ne croyez pas que cet endroit soit réservé aux «riches», une coupe glacée ou une pâtisserie maison varie entre 6 et 8€ (le prix pratiqué dans un restaurant traditionnel français). En 2011, le café a été déclaré «plus beau café de monde». A voir absolument !!

Notre-Dame-de-l’Assomption de Budavár

Connue également sous le nom d’Eglise Matthias, elle se situe dans le quartier de Buda dans l’enceinte des fortifications du Château Royal, tout à côté du bastion des pêcheurs. C’est un magnifique édifice qui date de 1255 richement décoré à l’intérieur de vitraux exceptionnels et de peintures magnifiques qui retrace l’histoire de la Hongrie au fil de ses invasions et gloires passées. Une visite à ne pas manquer puisque de toute façon tout le quartier est empreint d’histoire.

Heures d’ouverture: Tous les jours de 9h à 17h.
Tarif de la visite :700 ft (2,5€). Entrée gratuite avec la carte de Budapest.

Quelques bonnes adresses…

Budapest

 

Venir à Budapest sans goûter à la cuisine locale serait un pêché. Ici il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Difficile d’y échapper, vous avez de quoi vous restaurer tous les 50 mètres, en passant du restaurant chic à la petite échoppe sur le trottoir, les odeurs vous attisent les papilles et à la vue des plats préparés en vitrine je ne savais plus où donner de la tête et surtout j’ai eu beaucoup de mal à me décider. Bien évidemment je ne suis pas passé à côté du goulasch, le plat le plus emblématique du pays, une sorte de ragout qui contient de la viande, des pommes de terres, de la tomate et surtout beaucoup de paprika… Un délice! Tout autant que le poulet au paprika. J’ai testé également le Langos, une espèce de pain rond cuit dans l’huile recouvert de crème fraîche et de fromage râpé, pas très light mais très «goûteux»!! On en trouve à tous les coins de rue, je ne pouvais pas passer à côté…

Et pour les gourmands comme moi, la Hongrie c’est le paradis en matière de pâtisseries. Caloriques mais tellement bonnes, comme le Dobos torta ce gâteau qui alterne couches de ganache et de chocolat dont le dessus est caramélisé ou encore le Kürtöskalács, une pâte sucrée enroulée autour d’un rouleau et cuite au feu avant d’être saupoudré de sucre, de chocolat, de cannelle ou de noix de coco. Enfin bref, après 5 jours passés à Budapest et avec 5 kilos en plus, je vous livre quelques bonnes adresses que j’ai eu l’occasion de tester pour vous… Bon appétit…

 

PIPA ETTEREM

Pipa utca 2/B 1093 Budapest +36 70 346 3435

Un accueil attentionné dans un décor traditionnel à deux pas des halles centrales avec une carte de plats typiques. Pas de chichis mais de la bonne cuisine traditionnelle et copieuse. On n’en demande pas plus…

RAPAZ

Erzsebet koerut 4, 1073 Budapest

Pour manger sur le pouce et si vous aimez le poulet frit une adresse intéressante que ce food street… Situé dans le quartier juif du 7e arrondissement vous trouverez de quoi vous restaurez pour pas cher avec un accueil des plus sympas.

STREET FOOD KARAVAN

Kazinczy utca 18, 1075 Budapest

Une très bonne adresse pour manger sur le pouce et pour pas cher. Ici pas UN restaurant mais carrément un quartier dédié au food truck (ces camions qui vous proposent de la restauration rapide). Les langos sont à tomber par terre et chaque food truck a sa spécialité. Plats typiques et pâtisseries succulentes… Faites un tour rapide pour vous faire une idée et laisser vous tenter c’est les vacances !!!

MAGYAR QTR

Belgrad rakpart 18, 1056 Budapest +36 70 329 7815

Restaurant au bord du Danube avec vue sur la Citadelle. La carte offre un large choix de plats traditionnels mais propose également de la cuisine internationale. Très bon rapport qualité-prix et le service est rapide et efficace avec un personnel accueillant. Là aussi les desserts sont …hummmm !!

CAFE INTENZO

+36 1 219 5243

Certes un peu plus cher qu’un foodstreet (environ 20€ le menu complet) mais cet établissement bénéficie d’une terrasse dans une cour intérieure des plus romantique. Les plats sont copieux et raffinés, le service soigné et le personnel avenant. Plats traditionnels hongrois, de quoi passer une agréable soirée en tête à tête…

 

 

 

Bon séjour à Budapest en vidéo…

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu